21 novembre 2018
Actualité de la semaine
Mise à jour
Retrouvez deux fois par semaine des actualités par ici.
Le site est en cours de mise à jour...

a | A

Les métiers du web sont-ils en péril ?

11 mars 2010 à 16h55 par Sapho Tohya





Printemps 2011, pendant que la neige fond sur le muguet dans le monde réel, dans le monde vituel, une lie de déchets informatiques laissent entre-apercevoir, de temps à autre, des fossiles de métiers oubliés : les métiers du web.

Le marché actuel du site internet est dans une phase qui met les experts en péril avec l'arrivée d'offres toujours plus alléchantes pour le profane. Comment un professionnel peut-il rivaliser avec son devis à plus de 1 000 euros avec toutes ces offres à bas prix, parfois même à moins de 100 euros, qui fleurissent comme du chiendent ? Le client ne regarde trop souvent QUE le prix et pas les services , la qualité de la prestation, le suivi... La difficulté est de mettre en valeur ces métiers et de mettre en valeur le travail et l'expertise des professionnels. C'est un domaine qui nécessite plusieurs champs de compétences et de métiers distincts souvent mal connus et pas dissociés, car pour concevoir un site internet de qualité il faut toutes sortes de compétences et de métiers dont des spécialistes de la communication, du marketing, du graphisme, de l'intégration, du référencement, de la gestion de communauté...
La seule façon pour garder en vie ces métiers est d'informer les utilisateur finaux, mais cela nécessite un travail long et fastidieux. Nous sommes au temps du « travailler plus pour gagner moins » ! Comment fournir un travail de qualité avec des cacahuettes ? Que peuvent faire les professionnels du web, ceux qui sont des experts dans leur domaine, pour empêcher que cette fiction ne devienne réalité ?

Commentaires

1. Par wormz, le 11 mars 2010 à 17h14
wormz

Il est clair qu'un CMS ultra limité à 39€ / an, c'est fort alléchant. Quoi de mieux pour avoir un site qui ressemble exactement à celui du voisin.

Avec ce genre d'outils, le web est autant à la portée de chacun que la création de tracts publicitaires l'est avec Microsoft Publisher et sa galerie de cliparts, en un mot : MOCHE.

Faites confiances aux professionnels. Vous n'achetez pas de foie-gras à 5€ le kilo ? Alors n'achetez pas un site internet à 99€ tout compris.

2. Par seb, le 11 mars 2010 à 18h06
seb

C'est toujours la même problématique de la valorisation du travail intellectuel. En France, une idée ne veux rien, car tout le monde peux en avoir une. Un conseil ne vaut rien, vu que ca peux être donnée en quelques minutes. Il n'y a pas de reconnaissance de la somme de travail nécessaire pour avoir la culture et l'expérience professionnelle nécessaire pour distiller des bonnes idées et des bons conseils.

Ajouter votre commentaire

facultatif
facultatif
 
Anti-spam :
En quelle année était-on en septembre 2000 ?