22 mai 2018
Actualité de la semaine
Mise à jour
Retrouvez deux fois par semaine des actualités par ici.
Le site est en cours de mise à jour...

Vous êtes ici : Accueil / Blog / Presse / Article
a | A

Article

18 fév 2008 à 22h39 par Sapho Tohya
La seule créature qui ne veut pas de graisse
Observation sur une espèce animale issue de la Famille des primates. Zoom sur un comportement étrange...

Dimanche 17 février. Dans la forêt on observe différents types de comportement animal... Les oiseaux ne sont pas très bavards. Et pour cause, le froid mordant en découragerait plus d'un ! Ils préfèrent conserver leurs maigres réserves de graisse en cessant de voler. Les cervidae quand à eux sont cachés dans quelques fourrés, blottis dans les feuillages. Les renards, comme les rongeurs s’abritent sous terre pour se préserver du froid. En bref, tout les animaux semblent vivre au ralenti pour garder leur force, à l’exception d’un : l'homo sapiens sapiens.
Vivant dans un système social très complexe où l'acquisition de réserve de nourriture n'est, dans la plupart des cas, plus un problème, il présente un comportement très inhabituel observable le dimanche. Il s'agit du processus de « dépense de graisse » communément appelé « Sport du dimanche ». Ce procédé consiste à pratiquer une activité physique qui n’a pour seul but que de faire perdre du gras.
Cette surproduction de graisse vient de leur leurs habitudes culinaires avec notamment une production massive de nourriture synthétique à base de lipides et de glucides. L’homo sapiens sapiens en est friand ! Et de façon démesurée… C’est pourquoi, il a tendance à devenir dodu. Conséquence : les critères de séduction semblent avoir changer. Dans leur société, les mâles dominant sont souvent ceux qui sont les moins gras ! Une énigme de l'évolution sur laquelle nos experts se penchent toujours.

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter votre commentaire

facultatif
facultatif
 
Anti-spam :
Quel mois de l'année commence par "s" ?