10 décembre 2018
Actualité de la semaine
Mise à jour
Retrouvez deux fois par semaine des actualités par ici.
Le site est en cours de mise à jour...

Vous êtes ici : Accueil / Blog
a | A

252 Euros

31 mars 2007 à 19h53 par Sapho Tohya
C’est le prix auxquel Dell pense vendre une nouvelle gamme d’ordinateur personnel en Chine.
Dell, deuxième fabricant mondial de PC veux conquérir le marché Chinois avec ce modèle au prix très compétitif…

En effet le marché chinois est très prometteur pour Dell, avec un chiffre d’affaire qui a connu une croissance de 26% en Chine. De plus son accroissement de population est plus qu’intéressant car il compte actuellement 137 millions d’internautes chinois.
Pour répondre à la demande, Dell a développé une nouvelle gamme de PC pour le marché chinois adapté aux utilisateurs novices en informatique.
La nouvelle gamme de PC sera équipée de Windows XP édition familiale, d’un disque de 40 ou 80 gigaoctets, d’un processeur Intel et de 256 ou 512 mégaoctets de mémoire. Tout cela pour un prix comprit entre 252 et 388 euros. Outre son faible prix, il aura comme atouts une faible consommation d’électricité et une taille compacte (8 fois plus petit d’un PC traditionnel).
Ce modèle ne sera vendu qu'en Chine, dommage pour le marché Français.
C’est en réaction face à une baisse de ses ventes à cause de la concurrence aux Etats-unis que Michael Dell (PDG de Dell) a décidé de s’attaquer aux marchés Chinois et Indien. En effet son concurrent américain Hewlett-Packard a repris le rang de premier fabricant des PC aux Etats-Unis.
Néanmoins l’implantation en Chine n’est pas gagné avec le concurrent chinois Lenovo qui est déjà très bien implanté avec trois usines locales, des PC peu onéreux et adaptés aux idéogrammes en mandarin et en cantonais. Alors quel avenir pour Dell en Chine ?
Nous saurons bientôt grâce à de nouveaux modèles qui devraient très prochainement être mis en vente.

0 Papier

07 mars 2007 à 16h00 par Sapho Tohya
Une politique économique en vogue pour les entreprises. Nous connaissions déjà l'e-commerce, l'e-business, et maintenant voici l’e-administration avec l' « e-vote ».
L’Estonie est aujourd’hui le pays de référence en matière d’e-administration. Il est le seul pays au monde à avoir mis en place l' « e-vote » à l’échelle nationale. Etonnant ? Non, si l’on considère que depuis 1995, l’Estonie a une politique volontariste très engagée en matière de TIC. 60% de la population accède à Internet régulièrement. 45% des foyers ont un ordinateur, dont 73% sont connectés à l'Internet en haut débit. Le droit d'accès à Internet est inscrit dans la Constitution du pays, le Conseil des ministres se tient en réseau et on peut même payer son parcmètre par SMS !
Le 5 mars dernier les Estoniens pouvaient voter en ligne pour les élections législatives. Mais Seulement 1% de la population Estonienne a choisi cette option pour cette première mondiale, car l’ « e-vote » suscite de nombreux débats du point de vue de la sécurité informatique. Les conséquences d’un piratage d’un tel système pourraient être catastrophiques.
Pour voter en ligne il faut une carte d'identité électronique dont on a activé l'option signature électronique, un lecteur de carte à puce, un ordinateur, et surtout un code d'accès rattaché à chaque carte. Le vote est ensuite crypté pour assurer la sécurité.

Quel avenir pour l’ «e-vote » ? Cette initiative va-t-elle motiver d’autres pays ? La France montre actuellement une très forte résistance au vote en ligne. Néanmoins les nouvelles technologies commencent à être présentes, surtout dans les administrations.
Le gouvernement a lancé « administration 24h/24 » qui est un service qui permet d’accéder à toutes sortes de démarches administratives en ligne.
Plus d’informations sur :https://www.administration24h24.gouv.fr/

Le « e-vote » : Qu’es-ce que c’est?

06 mars 2007 à 01h11 par Sapho Tohya
Voici la première brève que je rédige...

L' « e-vote » : Qu’es-ce que c’est ?
Imaginez que vous pouvez voter pour les prochaines élections depuis chez-vous, devant votre ordinateur…Une fiction ? Pas en Estonie !
L’Estonie, qui a une politique favorisant l’usage des nouvelles technologies, a mis en place l' « e-vote ».
Une idée, mûrie depuis 2001, a commencé à être mis en place en 2005 pour les habitants trop éloignés des bureaux de vote.
Cette semaine 30.000 des 940.000 citoyens Estoniens vont lancer des bulletins de vote virtuels pour la première élection parlementaire en ligne au monde !
Cette mesure devrait permettre d’augmenter le faible taux de participations estonien qui était seulement de 58% en 2003.
Cette initiative va-t-elle motiver d’autres pays à se mettre à l’ «e-vote » ?
Nous pouvons néanmoins nous poser la question de la sécurité face à la fraude d’un tel système.