17 juillet 2018
Actualité de la semaine

Mise à jour
Retrouvez deux fois par semaine des actualités par ici.
Le site est en cours de mise à jour...

a | A

L'alsace

18/03/09

De l’art autour d’une tasse de thé

« Le silence dans l'encrier » est le titre de la nouvelle exposition de Sapho Tohya, jeune artiste de 26 ans, qui expose à l’essence du thé du 13 mars au 4 avril 2009. L’essence du thé est un lieu atypique qui vend plus de 200 thés que l’on peut déguster sur place dans un espace dédié et qui propose un espace d’exposition pour les artistes qui change tous les mois.
L’exposition qui sera présente du 13 mars au 4 avril, sera inaugurée le vendredi 13 à 18h30 où 13 œuvres y seront présentés. L’artiste, qui voue une passion pour la culture japonaise, explore à travers ces œuvres colorés, graphiques et poétiques, les motifs des étoffes et estampes du Japon à travers une réinterprétation qui lui est propre. Sapho Tohya qui a déjà exposé à deux reprises à Strasbourg des créations dans un toute autre genre, nous fait cette fois-ci découvrir la mythologie et les symboles fort du Japon à travers les yeux d’une occidentale. Ainsi elle nous présente le balai hivernal des grues du Japon, la créature mythologique qu’est la femme-renard, des motifs de papiers pour pliage et bien d’autres choses…
A découvrir avec du thé et sans modération.

Pour en savoir plus :
L’essence du thé, 8b, rue des Marchands 68000 Colmar - tel : 03 89 41 87 22
Sapho Tohya : www.saphotohya.com

Les filières agricoles

Le lycée professionnel agricole (LPA) d'Erstein a organisé récemment ses journées portes ouvertes. Professionnels, élèves, étudiants et familles ont pu y ouvrir le dialogue pour parler d'avenir et d'emploi. Le LPA, qui accueille environ 170 élèves, a les yeux braqués vers la prochaine rentrée. Les dernières portes ouvertes visaient ainsi à présenter les formations variées qui y sont dispensées, tels le bac pro « Services en milieu rural » ou le bepa « services aux personnes ». Grande nouveauté de cette édition, la mise en place de deux tables rondes consacrées aux services à la personne et aux métiers de l'animation en milieu rural.

Formations et besoins du marché de l'emploi
La table ronde sur les services à la personne, animée par Pascale Ohlerth, professeur d'allemand du LPA, s'est notamment attardée sur les difficultés apparaissant quand il s'agit de faire coïncider les formations et les besoins du marché de l'emploi en Alsace.
Les anciens élèves ont d'ailleurs fait état des difficultés qu'ils ont pu éprouver pour s'insérer professionnellement. Un exemple parmi d'autres : les emplois trouvés seraient souvent des postes à mi-temps. Néanmoins, le temps de débat a aussi permis de comprendre que le service à la personne est un secteur d'avenir. Le LPA travaille en tout cas les contacts avec le territoire afin de connaître ses besoins. L'établissement propose aussi depuis cette année de préparer un CAP « Petite enfance ». D'autres projets sont sur le tapis, dont un partenariat avec l'Ariena (Association régionale pour l'initiation à l'environnement et à la nature en Alsace) pour préparer un diplôme d'animateur jeunesse et sport en 2009.
S.T.T.
Edition du vendredi 4 avril 2008

Addictions : la famille pour remède ?

Une conférence organisée jeudi soir au centre hospitalier d'Erstein a permis de faire le point sur les addictions, et plus particulièrement sur l'impact de la toxicomanie sur la cellule familiale.

La soirée organisée au centre hospitalier se voulait être un moment de prévention et de dialogue, tentant notamment d'approcher la thématique des addictions par une pièce de théâtre retranscrivant l'impact de la drogue sur une structure familiale. Cette approche originale a été menée dans le cadre du diplôme universitaire « Addictions, psychiatrie, VIH et hépatites », ouvert aux professionnels de la santé.
De quoi y a-t-on parlé ? La pièce, intitulée « Kokaïne Airlines » et créée par le Théâtre de Cristal, a servi d'ouverture à une discussion sur la place privilégiée de la famille dans le système de soins et dans la guérison de la toxicomanie. Les professionnels de la santé travaillent aujourd'hui, de plus en plus, en relation avec les proches du malade dans le cadre d'ateliers devant permettre de rétablir le dialogue et pour les médecins de repérer les éventuels problèmes relationnels, un pas important vers la guérison.
Ce type de conférence revêt un caractère important au regard de l'omniprésence de la consommation de stupéfiants dans notre société. Selon le CIRDD (Centre d'information régional sur la drogue et les dépendance), le Bas-Rhin serait ainsi le troisième département de France en terme de volume de vente de cannabis.
Le trafic de l'héroïne serait également important dans la région et se caractériserait par un mode de consommation typique : les injections par intraveineuse, alors que les autres territoires consommeraient le stupéfiant davantage par inhalation. Selon Elisabeth Fellinger, directrice du CIRDD, ce mode de consommation induirait le développement en Alsace de deux autres trafics : la vente de seringues et celle de médicaments de substitution à l'héroïne, à l'image du Subutex, parfois utilisé pour initier l'usager à la prise de stupéfiants.

S.T.T.
Édition du Dimanche 30 mars 2008

Savoi(s) en cOmmun : Rencontre universités-société.

6ème édition. 2007



Savoir(s) en commun

0 Papier

Technology Review : Édition française